L’Agriculture Urbaine ou Péri-Urbaine : quelle définition ?

Parution de l'ouvrage « Agriculture urbaine : Aménager et nourrir la ville ».  Source : www.aulab.uqam.ca

Parution de l’ouvrage « Agriculture urbaine : Aménager et nourrir la ville ».
Source : http://www.aulab.uqam.ca

L’agriculture urbaine fait un retour depuis quelques années, et l’engouement des citadins pour cette forme de réappropriation de l’espace est croissant. Aujourd’hui, la population mondiale est estimée à 7 milliards d’habitants et de nombreuses études montrent que l’humanité fait face à un défi démographique. D’ici 2050, la population mondiale devrait augmenter de 7 à 9,2 milliards d’individus dont 95% dans les pays en développement (FA0, 2012), on considère ainsi que 70-80%cette population mondiale vivra dans des centres urbains. L’Afrique subsaharienne et l’Asie sont les régions les moins urbanisées (environ 40 % en 2005). Mais c’est dans ces deux régions que la croissance de la population urbaine est actuellement la plus rapide ; celle-ci pourrait atteindre près de 55 % en 2030, réduisant ainsi le retard accusé par rapport aux autres régions du monde (CEDEAO-CSAO/OCDE, 2007). Les projections à l’échelle d’une génération, laissent entrevoir l’ampleur des efforts que les pays de la région devront consentir en matière d’éducation, d’accès à la santé, d’emplois et de sécurité alimentaire. Pour satisfaire au mieux et de façon durable la demande alimentaire, il est nécessaire d’augmenter la production alimentaire notamment en Afrique mais aussi de gérer les déchets et effluents qui seront multipliés par quatre dans les villes (Smith et al., 2004). La sécurité alimentaire devient donc un enjeu très important au niveau international, national mais aussi au niveau urbain.
Dans un tel contexte, l’agriculture urbaine se doit de jouer un rôle capital dans l’atteinte de la sécurité alimentaire des centres urbains qui, comme je l’ai souligné plus haut, serviront de lieu de résidence à près de 80% de la population mondiale. Dans les villes surpeuplées des pays en voie de développement, l’agriculture urbaine devient un précieux moyen d’atteinte de la sécurité alimentaire. Mais que revêt ce concept d’agriculture urbaine ? Quel lien peut-on faire entre l’agriculture urbaine et la sécurité alimentaire ? Quels sont les nouveaux défis de l’agriculture urbaine.
Cet article est le premier d’une série d’articles consacrés à l’agriculture urbaine. Il s’agit ici de développer le concept d’agriculture urbaine pour mieux le comprendre.

L’Agriculture Urbaine : une pluralité de définitions
L’agriculture urbaine fait partie des concepts scientifiques présentant une pluralité de définition. C’est donc à juste titre que Aubry (2012) affirme que l’agriculture urbaine possède presqu’autant de définitions que de personnes qui la pratiquent, ou l’étudient. Un ensemble de plus de 10 définitions avait été recensé déjà en 2004 par des chercheurs travaillant plutôt dans des pays du Sud (Moustier et Fall, 2004).
Un certain nombre d’institutions internationales (FAO, CGIAR…) différencient l’agriculture urbaine, située dans la ville, de l’agriculture périurbaine, située autour de la ville. D’autres institutions utilisent un terme unique pour désigner ces deux agricultures : on parle alors « d’agriculture urbaine » (CRDI, PNUD) ou « d’agriculture périurbaine » (CIRAD, CORAF) (Moustier & Mbaye, 1999).
Cependant, Fleury et Donadieu ont fait la remarque qu’avec la ville, l’agriculture périurbaine peut, soit n’avoir que des rapports de mitoyenneté, soit entretenir des rapports fonctionnels réciproques. Dans ce dernier cas, elle devient urbaine et c’est ensemble qu’espaces cultivés et espaces bâtis participent au processus d’urbanisation et forment le territoire de la ville (Fleury et Donadieu, 1997).
Pour Mbaye et Moustier (1999), l’agriculture urbaine se définit comme l’agriculture localisée dans la ville ou à sa périphérie, dont les produits sont majoritairement destinés à la ville et pour laquelle il existe une alternative entre usage agricole et non agricole des ressources (sol, main d’œuvre, eau..), alternatives qui ouvrent sur des concurrences mais aussi des complémentarités entre agriculture et ville.
Cette définition présente trois grandes caractéristiques de l’agriculture urbaine : la localisation, le marché de consommation et les alternatives d’utilisation des ressources.
Mougeot (2000, 2001) en donne la définition suivante : l’agriculture urbaine est une activité localisée à l’intérieur (agriculture intra-urbaine) ou sur les bords (agriculture périurbaine) d’une ville, cité ou métropole. Elle produit ou élève, transporte ou distribue une diversité de produits (aliments ou non-aliments), et fait un large appel aux ressources humaines et matérielles (parfois les réutilise), produits et services trouvés dans et autour de la ville. A son tour elle offre des ressources humaines et matérielles, des produits et services, principalement à l’espace urbain ».
Cette définition, en plus de mettre en évidence le lieu de production mais plus l’accent sur les flux économiques qui existent entre la ville et l’agriculture urbaine qui, utilise des inputs de la ville pour ensuite sortir des outputs pour la ville. Cette définition précise également que l’agriculture urbaine ne fournit pas que des produits alimentaires.

Composantes et Formes de l’agriculture urbaine
Composantes
Quand on parle d’agriculture urbaine, on pense très souvent et à tort aux cultures maraichères et horticoles.
En effet, ce type d’agriculture regroupe la production végétale, la production animale, la production halieutique, la transformation des produits agricoles. La production végétale regroupe entre autre les cultures céréalières, maraichères, horticoles. Dans le rang de la production animale on retrouve généralement, en ce qui concerne le Bénin par exemple, l’aulacodiculture, la cuniculture, l’achatinaculture, l’élevage des ovins et caprins et celui de la volaille (poulets de chair, poules pondeuses, poulets locaux, canards, pintades, cailles, etc.). Les espèces élevées peuvent varier d’une ville à une autre en fonction d’un certain nombre de facteurs.

Formes
Si dans les pays du Nord, il y a regain d’intérêt pour l’agriculture urbaine, celle-ci est déjà étudiée depuis une quarantaine d’années dans les pays du Sud (Aubry et Daniel, 2013). L’agriculture urbaine est donc présente dans tout le monde entier et il sera difficile d’en faire une typologie exacte. Cependant, Aubry et Daniel (2013) pensent que les critères tels que le système (marchand ou non), le(s) support(s) de production, le(s) production(s), les acteurs concernés et enfin le(s) système(s) de distribution mise(s) en place, peuvent être utilisés à ce titre. Malgré cette proposition de critères, les auteurs précisent quand même qu’on ne peut pas aujourd’hui réaliser une typologie unique des formes d’agricultures urbaines, car de nombreuses formes, dont beaucoup hybrides (mêlant les systèmes techniques et/ou les modes de distribution) naissent chaque jour dans le monde entier. Les différentes formes d’agricultures urbaines dépendent en partie des critères socioéconomiques du territoire et des acteurs impliqués.
Ce concept étant présenté, j’aborderai dans le prochain article, le lien entre agriculture urbaine et sécurité alimentaire.

Références bibliographiques
FAO (2012). Save and Grow: A Policy Maker’s Guide to the Sustainable Intensification of Smallholder Crop Production.
Smith O.B., Moustier P., Mougeot L.J.A. et Fall A. (2004). Développement durable de l’agriculture urbaine en Afrique francophone. Enjeux, concepts et méthodes. Paris, Ottawa, CIRAD, CRDI.
Aubry, C. (2012). Multifonctionnalités de l’agriculture urbaine : Acquis et questions dans les pays du Nord et du Sud. In : conférence à l’HEPIA-Genève, le 11 septembre 2012. Cité dans le mémoire d’Alice Fournier (2012).
Moustier P., Fall A. S. (2004). In : Smith Olanrewaju B. (ed.), Moustier Paule (ed.), Mougeot Luc J.A. (ed.), Fall Abdou (ed.). Développement durable de l’agriculture urbaine en Afrique francophone : enjeux, concepts et méthodes. Montpellier : CIRAD, p. 23-43.
Moustier P., MBaye A. (1999). Agriculture périurbaine en Afrique subsaharienne. Montpellier, collection Colloques du CIRAD, 273 p.
Fleury A., Donadieu P. (1997). De l’agriculture périurbaine à l’agriculture urbaine. Le Courrier de l’environnement de l’INRA n°31, École nationale supérieure du paysage Versailles.
Mougeot, L.J.A. (2000). Urban Agriculture: definition, potentials and risks. Ottawa, International Development Research Centre, thematic paper, n°1, 42p.

Daniel, A-C. et Aubry, C. (2013) Aperçu de l’agriculture urbaine, en Europe et en Amérique du Nord, Paris, 79p.

CEDEAO-CSAO/OCDE (2007) Les dynamiques démographiques, Atlas de l’Intégration A Régionale en Afrique de l’Ouest, Novembre 2007, 16p.

Publicités

À propos de Arsène AGOSSADOU

Je m'appelle Arsene Agossadou. Je suis titulaire d'un Master en Economie, Sociologie et Vulgarisation rurales. Je suis très passionné par les questions liées au développement agricole et rural. Je suis aussi un passionné du Web 2.0. C'est justement dans ce cadre que j'ai créé ECOAGRIDD pour partager mes analyses personnelles sur des sujets de développement mais aussi partager des connaissances et des opportunistes utiles aux lecteurs et leurs réseaux. C'est une manière pour moi de contribuer à l'amélioration du bienêtre social dans le monde entier. Je suis ravi de vous avoir comme visiteur sur ECOAGRIDD. La meilleure que vous pouvez faire maintenant est de renseigner votre mail avant de partir. Je ne vous connais pas personnellement, mais je suis sûr que quelque part, on a un point commun suffisant qui nous a permis de nous rencontrer sur ECOAGRIDD.

Publié le 14 mai 2014, dans Sécurité alimentaire, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s